Patient en train d'écrire un témoignage de son opération de Syndrome de Poland

Témoignages interventions Syndrome de Poland

Une chirurgie de correction du Syndrome de Poland par implant 3D personnalisé n'est jamais anodine. C'est néanmoins une technique rapide, simple et dont le résultat est immédiat.

AnatomikModeling prend le temps de recueillir les témoignages des chirurgiens qui pratiquent cette technique mais aussi de leurs patients afin de rassurer les personnes voulant corriger cette pathologie par cette chirurgie.

Il y a maintenant 12 semaines que j'ai été opéré pour corriger le syndrome de Poland par implant sur mon côté gauche. Après 8 semaines, j'ai recommencé à nager tous les jours 1 km, timidement au début. J'ai maintenant plein de force et j’ai entièrement retrouvé le mouvement. Je suis très content de l'implant. Je le ressens comme une partie de moi. L'implant n'est pas un muscle fonctionnel, mais je nage plus fort et mieux, je suis plus en forme, plus fort et plus confiant. Ne sachant pas que j'avais été opéré, ma belle-sœur a même fait remarquer à ma sœur que je "semblais être plus à l'aise dans ma peau". Les gens ne remarquent pas l'implant mais ils remarquent un changement en moi.

Témoignage de Graham, 62 ans, Dubaï (Emirats Arabes Unis)

Avant l’opération, je vivais ça comme un mal être, une gêne quand il s’agissait d’être torse nu comme par exemple à la piscine ou à la plage. Je me suis vu refuser des propositions tellement que cela me gênait. J’ai vu sur internet que l’implant était la solution la plus efficace et la plus réputée pour combler ce manque esthétique causé par le syndrome de Poland. L’opération était douloureuse pendant quelques jours mais je m’en suis vite remis (7 à 10 jours) et j’ai donc repris mes activités peu de temps après. Le résultat est concret on peut à peine distinguer la différence avec l’autre côté, donc très satisfait. L’intervention m’a apporté une hausse de confiance en moi et m’a permis de ne plus avoir honte quand il s’agit de le montrer. 

Benjamin, 17 ans, Toulouse (France)

Environ 6 semaines après l'opération, j'ai pu faire du sport, ce qui est très important pour moi. L'opération a laissé une cicatrice plate de 8 cm qui guérit très bien. Bien que je sente l'implant, je suis très content du résultat. Les bords se dessinent légèrement, cependant cela reste très discrets. Une ponction dans le cadre du suivi n'était pas nécessaire.

Témoignage de Mirjam, 25 ans, Bonn (Allemagne)

Après avoir consulté en Normandie, où l’on me proposait un lipofilling, j’ai appris qu’il y avait un spécialiste des Syndromes de Poland à Toulouse. La consultation m’a tout de suite mis en confiance. Les suites opératoires se sont bien passées et j’ai gagné en confiance en moi. Une opération de « finition » par lipofilling est prévue pour parfaire le résultat. Je suis globalement très satisfait de la pose de la prothèse.

Christophe, 51 ans, Bordeaux