Images du design 3D d'un implant de Pectus Excavatum sur ordinateur

Comment traiter le Pectus Excavatum ?

Auteur : Pr Jean Pierre Chavoin, ex-chef de service de chirurgie plastique du CHU de Toulouse, ex-président de la Société Française de Chirurgie Plastique (SOFCPRE)

Le Pectus Excavatum est une déformation congénitale du thorax caractérisée par une dépression médiane ou latéralisée du sternum.

La technique des implants de silicone 3D sur mesure consiste à combler la déformation sans toucher à la cage thoracique(1), contrairement aux techniques orthopédiques traditionnelles telles que Nuss ou Ravitch. Chaque implant est conçu pour s’adapter à l’anatomie propre du patient. L’intervention est simple et peu douloureuse, la récupération rapide. Les résultats sont immédiats.

Body

Pectus Excavatum : La technique des implants 3D sur-mesure

Miniature vidéo 3D

La technologie sur-mesure

Chaque implant est unique et personnalisé pour chaque patient :

  • Réalisation d’un scan du thorax à l’hôpital
  • Segmentation de tous les tissus et production d’une copie virtuelle du corps du patient
  • Conception de l’implant virtuel qui s’adapte parfaitement au trou dans le thorax du patient
  • Usinage d’un prototype, copie parfaite de l’implant, pour l’élaboration d’un moule
  • Fabrication finale de l’implant en gomme de silicone à partir du moule

Implant sur-mesure en silicone pour Pectus Excavatum

L’implant de silicone

Les implants sur mesure AnatomikModeling sont fait en gomme ou élastomère de silicone et sont définitifs :

  • Silicone polymérisée de grade médical (NuSil), enregistré auprès de la FDA (Food&Drugs Administration)
  • Implants lisses, gomme increvable et indéchirable, pas de risque de rupture ou de coque rétractile comme pour les implants mammaires en gel de silicone
  • Implants fabriqués par notre partenaire SEBBIN selon les normes ISO 9001 et ISO 13485 répondant aux exigences de la Directive Européenne 93/42
Opération du pectus Excavatum

Opération du Pectus Excavatum

L’intervention se déroule sous anesthésie générale, dure environ 1h et présente des risques minimes :

  • L’implant est glissé dans la loge en sous-musculaire en position profonde après désinsertion musculaire médiale, ce qui lui permet d’être totalement invisible,
  • L’hospitalisation est de 2-3 jours maximum.

Suites opératoires

Les suites opératoires sont simples avec une récupération rapide :

  • Les douleurs postopératoires sont modérées
  • Un arrêt maladie de 15 jours et une restriction du sport pendant 3 mois sont nécessaires

En savoir plus

Résultats

La technologie sur mesure permet d’obtenir d’excellents résultats morphologiques quelque soit le sexe, l’âge ou le type de déformation. Notre expérience montre que 80% des patients se montrent satisfaits ou très satisfaits de cette intervention(2).

Photo Avant/Après d'un Pectus Excavatum chez une femme
Photo Avant/Après d'un Pectus Excavatum chez un homme

 

Plus de résultats

 

Contacter un chirurgien

AnatomikModeling a sélectionné et formé pour vous les chirurgiens les plus reconnus pour traiter les Pectus Excavatum et Syndrome de Poland par implant 3D sur-mesure.

Vous pouvez les contacter directement pour prendre RDV ou leur poser vos questions.

Carte

 

Carte des chirurgiens référents en Pectus Excavatum

 

Questions fréquemment posées

 

Peut-on combiner la pose de ces implants sur mesure avec des implants mammaires ?

Oui mais en deux temps opératoires, les interventions doivent être espacées de 6 mois au moins, en commençant toujours par l’implant thoracique. En cas d’asymétrie mammaire due à un pectus, la seule présence de l’implant thoracique peut parfois corriger l’asymétrie et donner du volume aux seins.

Concernant le pectus, quel avantage par rapport aux techniques de Nuss ou de Ravitch ?

Il s’agit d’une technique en un seul temps opératoire, sans modification orthopédique de la cage thoracique, et donc beaucoup moins invasive, douloureuse et invalidante. Cette technique ne présente pas de risque de récidive ou de résultats insuffisants (en savoir plus).

Peut-on bénéficier de la technique des implants sur mesure en cas d’échec de Nuss ou Ravitch ?

Les patients ayant dû se faire retirer d’urgence une barre de Nuss ou Ravitch ou insatisfaits des résultats morphologiques, peuvent bénéficier de la technique des implants 3D sur mesure. Cette technique présente des risques minimes et s'adapte particulièrement bien au cas de Pectus asymétriques difficiles à traiter avec les techniques orthopédiques traditionnelles (en savoir plus).

Combien coûte l'opération du Pectus avec implant 3D sur-mesure ? L'opération du Pectus Excavatum est-elle remboursée?

En France, pour un patient affilié à la sécurité sociale, les frais de consultations, intervention et hospitalisation sont pris en charge (hors dépassement d'honoraires dans les cliniques privées). Les implants peuvent également être pris en charge dans certains établissements. Dans les autres établissements, une demande d'entente préalable peut être effectuée auprès de la Sécurité Sociale. Pour plus d'information, consultez directement un chirurgien référent.

À quel âge peut-on bénéficier de la technique des implants sur mesure ?

Le Pectus Excavatum chez les adolescents peut se faire opérer à partir de 14/15 ans, après la puberté, la déformation de la cage thoracique n'évoluant plus. En deçà, une opération du Pectus sur un enfant nécessiterait de changer l'implant en cours de croissance. Les adultes peuvent bénéficier de la chirurgie du Pectus par implant 3D jusqu’à 60/65 ans environ si la personne est en bonne santé.

Témoignages

Chirurgien

L’avantage des implants 3D c’est tout d’abord la simplicité par rapport aux autres techniques que j’ai pu pratiquer, les techniques orthopédiques que sont Nuss ou Ravitch. On est vraiment dans une chirurgie peu invasive, où on ne va pas du tout toucher au thorax osseux.

Dr Debrosse, chirurgien thoracique, Hôpital Tenon à Paris

Patient

Je suis extrêmement satisfait de mon opération. Auparavant, j’avais envisagé les techniques traditionnelles pour corriger mon pectus excavatum. Néanmoins, je n’avais jamais sauté le pas, car ces techniques impliquaient des opérations lourdes.

Adrien, 24 ans, Rennes