Traitement du Syndrome de Poland

L'absence du muscle pectoral, conséquence du Syndrome de Poland, peut-être corrigé par la mise en place d'un implant sur mesure pour le patient. C'est une solution de 1er ordre pour traiter cette pathologie.

Auteur : Pr Jean-Pierre Chavoin, ex-chef de service de chirurgie plastique du CHU de Toulouse

Torse d'une homme avec Syndrome de Poland

La pathologie du syndrome de Poland

Torse d'une homme avec Syndrome de Poland

Le syndrome de Poland se caractérise par l’absence d’une partie ou de la totalité du muscle grand pectoral (pouvant être associé à une malformation de la main homolatérale). Il en résulte une grande variation anatomique des cas de Poland, l’anomalie se traduisant souvent par une dépression sous la clavicule chez l’homme et chez la femme par une asymétrie mammaire.

> En savoir plus sur les diférents types de Syndrome de Poland

Malformation du muscle pectoral

La technologie sur-mesure

Nous utilisons la technologie de CAO signifiant Conception Assistée par Ordinateur afin de créer une copie virtuelle en 3D du corps du patient. Cette copie est possible grâce au scanner médical réalisé en amont à l'hôpital. La CAO permet donc de créer un implant sur-mesure qui s'appliquera parfaitement au patient. C'est notre partenaire SEBBIN qui fabrique ensuite ce dernier selon les normes ISO 9001 et  ISO 13485 répondant aux exigences de la Directive Européenne 93/42. Nous utilisons une gomme de qualité médicale, increvable, indéchirable et, contrairement aux implants mammaires en gel de silicone, d'une durée de vie illimitée (absence de risque de rupture ou de coque rétractile) de la gamme NuSil (enregistré auprès de la Food & Drugs Administration).

> En savoir plus sur notre technologie

 

Implants 100% sur-mesure
Chirurgiens opérant dans le bloc

L'intervention du syndrome de Poland

Chirurgiens opérant dans le bloc

L’implant sur mesure viendra combler et remplacer le muscle grand pectoral permettant une symétrisation de la cage thoracique et, chez la femme, une symétrisation des seins. Il est mis en place par voie axillaire, la cicatrice est ainsi très peu visible. L’intervention se fait sous anesthésie générale en moins d'1 heure et présente des risques minimes. L’hospitalisation dure 3 jours.

Trouver un chirurgien référent

Pas plus de 3 jours à l'hôpital

Les suites opératoires du Syndrome de Poland

Syndrome de Poland - Prothèse 3D sur mesure
  • douleurs mesurées qui peuvent être allégées par 
  • Pas de soins post-opératoires: points résorbables, pas de drains, pansement 8 jours et brassière de contention 15 jours
  • Si présence de sérome, ponction possible dans les 8 jours suivant par consultation
  • 15 jours d'arrêt de travail et reprise du sport possible uniquement 3 mois après l'intervention

L’intervention peut être complétée par une injection de  son propre tissu graisseux (Lipofilling) dans un deuxième temps pour affiner le résultat.

> Consulter la fiche d'information

Reprise de l’activité rapide
Syndrome de Poland - Prothèse 3D sur mesure

Avantages

La malformation liée au Syndrome de Poland étant d’ordre morphologique, la correction par prothèse implantable sur mesure constitue un traitement de choix. Cette technique permet en particulier de prendre en charge les grandes variations anatomiques des cas d'aplasie unilatérale de grand pectoral.

Pose de la prothèse facilitée, stabilité parfaite de l’implant
L'implant a la forme du muscle opposé
Implant définitif, indéchirable, increvable
Peu de douleurs post-opératoires
Risques d’hématomes faibles : pas de drain
Reprise rapide du travail (15 jours) et du sport (3 mois)
Une seule intervention d'environ 1 heure et 3 jours d'hospitalisation

Résultats

  • Environ 6 semaines après l'opération, j'ai pu faire du sport, ce qui est très important pour moi. L'opération a laissé une cicatrice plate de 8 cm qui guérit très bien. Bien que je sente l'implant, je suis très content du résultat. Les bords se dessinent légèrement, cependant cela reste très discrets. Une ponction dans le cadre du suivi n'était pas nécessaire.

    Témoignage de Mirjam, 25 ans, Bonn (Allemagne)
  • La confection de prothèse sur mesure est un véritable confort pour les patients souffrant de syndrome de Poland. Elle permet une amélioration notable avec une intervention peu agressive et peu douloureuse.

    Témoignage Pr Pauchot - Poland
Actualités
  • Le Professeur Jean-Pierre Chavoin, ex chef de service de chirurgie plastique au CHU de Toulouse, vient de sortir son dernier livre sur la correction du thorax en entonnoir et du syndrome de Poland ...
  • Nouvelle vidéo sur le Syndrome de Poland dans le PRS Journal
    Nous vous invitons à découvrir notre nouvelle vidéo concernant la parution sur le traitement du Syndrome de Poland par implants 3D sur-mesure dans le journal PRS. Le professeur Jean-Pierr...